ravishu.com

March 23, 2017, 05:21:08 AM *
Welcome, Guest. Please login or register.

Login with username, password and session length
Our users have posted a total of 181,233 posts.
This forum contains 12,482 topics.
We have 16,224 registered users.
Please welcome badaiki, our newest member.
 
   Home   Help Login Register  
Pages: [1]   Go Down
  Print  
Author Topic: (by DarknessMaster©) Apprend Lui Une Bonne Lecon!  (Read 4472 times)
Lois
Dean
Masters Degree
******

Merits 296
Offline Offline

Gender: Female
Posts: 12,556




« on: September 22, 2010, 04:40:53 PM »

Apprend Lui Une Bonne Lecon!
by DarknessMaster©

Appendice A :

Chantage Scolaire en Université de Médecine

Traduction par : Matthew Springfield

"Et bien, je suppose que sa ira pour aujourd'hui, et n'oubliez pas le contrôle des chapitres sept et huit pour Mercredi."

La classe commençât à se vider, et je rangeais mes affaires avant de me diriger vers le bureau du Docteur Korr. J'ajustais ma jupe avec nervosité en attendant qu'il finisse de parler avec un autre étudiant. Il termina sa conversation et se tourna vers moi, me regardant, évaluant mes formes avant de revenir à mon visage.

"Tu dois être... Amanda, c'est sa? Que puis-je faire pour toi?"

"Et bien... J'ai juste quelques questions sur les chapitres sept et huit... Je me demandais si vous pouviez m'aider."

Il sourit. "Absolument, mais une autre classe doit arriver dans 5 minutes, alors pourquoi ne pas continuer cette conversation dans mon bureau personnel."

Nous sommes donc partit jusqu'au bâtiment G, discutant à propos de choses et d'autres: les études, comment évoluait mes résultats, des discutions innocentes. Il jetait des regards sur mes jambes, ma jupe écossaise rouge, et ma chemise noire entrouverte. nous sommes entrés dans son bureau, et il referma la porte derrière mois. Prenant place dans le fauteuil qui faisait face a son bureau, je levait les yeux vers le Dr Korr tandis qu'il se dirigeait vers le bureau, me faisant face. Alors que l'on parlait, il se penchât et pausa sa main sur mon genou. Après quelques minutes passée a regarder mes livres et répondre a mes questions, il s'arrêta, ferma le livre et me regarda dans les yeux.

"Tu sais, Amanda, tu es très belle... et très intelligente. Avec un peu de travail, tu pourrais réussir ce devoir par toi-même, mais j'ai une bien meilleure idée. Je peut te garantir des résultats parfait sur tout les tests de mes cours, si tu fais quelque chose pour moi"

Soudain, il remonta sa main jusqu'à sous ma jupe. Je me figeais.

"Dr Korr, je..."

Il aposta un de ses doigts sur ma bouche "chut, ne sois pas si hâtive, ne dit rien, pas encore. Rapproche toi, je vais te dire quelque chose d'autre" Je me levait, et il déplaça sa main autour du dos de ma jambe, la remontant jusqu'a mon fessier et me forant a me rapprocher de lui. Il murmura dans mon oreille, 'une réponse positive te permettrais d'avoir 20 a tout les examens... le contraire te vaudrais des résultats catastrophiques, mais si ce n'est pas tes résultats qui t'effraie, sois certaine que je m'occuperais de ta réputation. Je pourrais dire a tout les profs que tu as que tu a tenté d'avoir une relation sexuelle avec moi, que tu n'est pas digne d'être crû. Tu t'effondreras non seulement dans ma classe, mais dans toute tes classes... Tu n'aimerais pas que sa arrive, n'est ce pas?

J'était déconfite. "Je suppose donc que je n'ai pas le moindre choix, n'est ce pas... Que voulez-vous de moi?"

Il sourit "Je le savait. Toute les mêmes, les étudiantes, vous êtes vraiment des petites salopes." Il pinça mon cul. "Mais au moins, tu est une sacrée jolie salope. Bon, mets toi a genou." Je fit ce qui me fut imposé et il sortit sa queue, déjà rigide. "Sois une gentille fille et suce moi."

J'entoura son membre de mes lèvres, écartant au mieux ma mâchoire afin de pouvoir prendre toute la grosseur de son engin. Au fond de moi, je commençais a être excitée. Je fit bouger ma bouche de haut en bas de sa grosse queue, faisant glisser ma langue le long de son manche, et un léger soupir m'échappât. "C'est sa, les petites salopes comme toi adore sucer de bonnes queues. Des lèvres aussi douces que les tiennes sont simplement faites pour sa" Il prit mes cheveux dans son poing et me forçat a le sucer plus profondément, enfonçant sa grosse queue profondément dans ma gorge. Je retenait le bout de sa queue avec ma langue pour ne pas étouffer alors qu'il baisa ma bouche.

"Oh ouais, c'est vraiment bon." Gémit-il, avant de sortir sa bite de ma bouche, pointant son bureau. "Assied-toi" Je m'assit sur son bureau et il se tint entre mes jambes. "Un si petit corps" Dit-il, m'admirant. "C'est encore mieux pour me faire plaisir, comme devrait le faire toute étudiante."

Alors qu'il parlait, il défaisait ma chemise, et la fit glisser de mes épaules avant d'attraper ma jupe et en profiter pour faire glisser ma culotte, la faisant tomber par terre avant de poser mes jambes de part et d'autre de son grand fauteuil. Il s'écarta un instant pour admirer le travail, me laissant cuisse écartés, a demi-nue, ma chatte rasée exposé a l'air fraiche de la pièce. Je sentit mes tétons se durcir et ma tension augmenter. Dr Korr soupira "Si seulement je pouvais prendre une photo de sa" Il remit une main sous ma jupe, et fit glisser un premier doigt entre mes lèvres intimes. J'était chauffée et humide du désir scandaleux qu'il m'avait donnée. Il se mit a me lécher l'oreille, la titillant du bout de sa langue avant de murmurer : tu commence a être vraiment excitée n'est ce pas?" je frémit et hochât la tête lorsqu'il inséra son doigt en moi a nouveau. Il s'arrêta, et se déplaça pour me regarder dans les yeux

"Quand je te demande quelque chose, la réponse doit être 'Oui, Monsieur, comprit?" grogna-il.

Je murmura légèrement, surprise de sa sévérité "Oui, Monsieur."

"Beaucoup mieux. A présent retire-moi ce soutien gorge, laisse-moi voir ces jolies petits seins."

Je défit mon soutien-gorge et le retira, exposant mes tétons tout dur a son regard. Korr se pencha en avant et commença a lécher ma poitrine droite, avec cruauté. Il suça mes tétons tout en jouant avec ma chatte de sa main, faisant couler mes secrétions intimes sur mes cuisses. Mon gémissements de plaisir le fit rire.

"T'aime sa n'est ce pas? T'adore laisser ton professeur prendre possession de ton petit corps de cochonne."

"Oui, Monsieur."

"Tu sais ce que j'aimerais moi? J'aimerais gouter a ta chatte de petite fille. T'en a envie? Tu veux que le docteur Korr lèche ta petite chatte trempée?"

"Oui, Monsieur."

"Parfait. Mets toi a quatre pattes pour que je puisse voir ce jolie petit cul pendant que je m'occupe de ta chatte de pute." J'obéis sans dire mots, et il s'assit, entretenant son érection d'une main. Il me fessa les fesses de son autre main. J'eu le souffle coupé. "Oh, la petite putain adore se faire fesser. les petites salopes comme toi adorent être punis." Il frappa mon autre fesse plus fermement et je gémit doucement. Je laissa une longue expiration passer alors qu'il tenait mon cul entre ses mains, pressant son visage contre ma chatte et y collant sa langue frétillante entre mes lèvres intimes, et tout en serrant fermement mon cul, ses doigts prirent possession de ma grotte trempée. Il titillant mon clito sans merci de sa langue et mon corps se tendit, j'haletais sans retenue, et il me frappa fortement sur le cul.

"Mmm, tu est délicieuse, fillette. J'adore lécher des proies impuissantes comme toi. Tu aime la façon que j'ai de te lécher, n'est ce pas?"

"Oui, Monsieur."

"Tu en veux encore n'est ce pas?"

"Oui, Monsieur."

"Dit le. Supplie moi de te lécher la chatte."

"S'il vous plait, docteur Korr, léchez ma chatte."

"C'est pas terrible. Si tu veux être ma petite chienne tu vas devoir apprendre a supplier. Les petites trainées qui ne supplie pas correctement sont plus punies encore que les autres. Je vais te fesser jusqu'a ce que tu me supplie comme tu le devrait." Il prit de l'élan et me frappa les fesses avec force. J'hurlait de douleur.

"S'il vous plait, docteur Korr, Monsieur" Il me frappa le cul a nouveau. "Oh Oui pitié.. j'en ai besoin, pitié léchez moi la chatte" SMACK "Oh pitié Monsieur ne me punissez pas, pitié ne faite que..." SMACK "Aaaah," j'haletait comme une jument blessée, gémissante de douleur et d'envie, essayant de ne pas perdre la voix, il me fessa de nouveau pour mon hésitation. Je criait a nouveau, puis murmura "Pitié par pitié faite moi jouir, dévorez ma chatte de petite trainée, pitié, mettez votre langue dans ma chatte, pitié Monsieur je suis en manque de votre langue."

"C'est une gentille fillette sa." Répondit-il enfin, commençant a me lécher entre mes fesses, me masturbant d'un doigt alors qu'il mit sa langue entre mes lèvres inondés qui n'avait cesser de se préparer pour lui. Je criait a nouveau, me sentant approcher de ma jouissance. Il se mit a laper toute mon excitation avant de se concentrer sur mon clitoris gonflé, me faisant gémir, pantelante, ruisselante, m'agrippant aux bord du bureau jusqu'a ce que mes phalanges perdent de leurs couleurs. Le bout de sa langue titilla sans relâche mon clito et mon corps, remplit de plaisir fut tout proche d'un orgasme apocalyptique.

"Oooh.. Docteur Korr, ohh putain ouui! encore!" Pleurais-je, et il gémit dans ma chatte tout en me léchant, embrassant et suçant ma chatte chaude et trempée. Il me fessa encore une fois au moment ou sa langue se pressa fermement contre mon bouton d'amour. Je jouis avec une force inouïe, mon corps tremblant avec force alors que j'hurlais mon plaisir sans retenue.

Lorsque mon orgasme se fut tarie, j'était pantelante, et Korr lança "A présent met toi par terre et penche toi contre cette chaise. T'a pas encore eu assez de ma queue. Les salopes comme toi ont besoin d'être remplie par une bonne grosse queue, et qui de mieux pour leur montrer comment faire que leur prof? allez viens."

Toujours tremblotante de l'effort précédent, je descendit du bureau et me pencha contre la chaise qu'il m'avait indiqué, mes mains agrippées au siège, la tête sur le dossier et mon cul en l'air. j'était quasiment doublement penchée.

"Oh oué," Murmura-il. "C'est ainsi que les étudiantes devrait respecter leur professeurs. Par l'obéissance et le plaisir. Elles doivent savoir a qui elles appartiennent vraiment." Il fit courir le creux de sa main contre mon dos et mon cul alors qu'il continuait de parler. Il se pencha en avant et pris mes seins en main, plongeant également sa grosse queue dans les profondeurs de ma chatte. Je perdit le souffle a cette instant- il n'était pas aussi long que cela, mais sa grosseur était impressionnante, et il m'écartelait terriblement, c'était la plus grosse queue que j'avait accueillit, et sans doute la meilleure. "C'est vrai, salope, a qui appartient-tu?"

"A vous, Monsieur!" haletais-je, alors qu'il me prenait violement, bougeant ses mains jusqu'a mes épaules pour se donner plus de force, me prenant plus profondément encore.

"T'aime quand c'est fait avec force, n'est ce pas? Je peut te montrer ce que force signifie" Il me prit par les cheveux d'une main et se mit a me défoncer de plus en plus rapidement, de plus en plus fermement, me chevauchant comme le ferait un étalon avec sa jument.

"Oui!!" hurlais-je dans un gémissement aigu,

"baise-moi plus fort!" haletais-je et gémissais-je alors qu'il me ramonait la chatte sans retenue aucune.

"Tu veux mon sperme n'est ce pas? Tu a envie que je te remplisse ta petite chatte de salope avec mon sperme bouillant, hein?"

"Oui, Monsieur" haletais-je encore.

Il fit encore quelques allers-retours dans ma chatte distendue avant de gémir fortement, puis il s'écroula sur moi alors que son propre corps se tendit et qu'il se vida en moi. Il sortit de ma chatte remplie, et se laissa tomber sur la chaise la plus proche. Je pris mes vêtements et commença a me revêtir, mais il me fit assoir sur ses cuisses. Il mordillât mon oreille et murmurait "Je pense que tu vas être mon étudiante favorite." J'explosais de rire tout en remettant mon soutien gorge et ma jupe en place. Je tenta de me relever mais Docteur Korr posa ses bras autour de ma taille et me remit sur ses cuisses "Je doit te dire quelque chose" Dit-il. "Je le pensait vraiment quand je te disait que tu était belle et intelligente «Il s'arrêtât un instant. " Je ne pensait pas cependant toute les choses que j'ai dite, compris? Tu est une fille super."

Je caressait son cou. Je sais Matthew, tu me le rappelle a chaque fois." Il sourit a la mention de son prénom. Je lui sourit en retour et caressait ses cheveux.

"Je sais que tu le sais chérie, mais je ne veux vraiment pas que tu te sente mal après. Je tiens vraiment a toi, tu le sais n'est ce pas?"

J'embrassais son nez. "Oui, Monsieur."
« Last Edit: March 15, 2012, 10:45:42 PM by Lois » Logged

So much oppression in our culture is based on shame about sex: the oppression of women, of cultural minorities, oppression in the name of the (presumably asexual) family, oppression of sexual minorities. We are all oppressed. We have all been taught, one way or another, that our desires, our bodies, our sexualities, are shameful. What better way to defeat oppression than to get together in communities and celebrate the wonders of sex?
The Ethical Slut: A Guide to Infinite Sexual Possibilities
Lois
Dean
Masters Degree
******

Merits 296
Offline Offline

Gender: Female
Posts: 12,556




« Reply #1 on: March 17, 2012, 03:32:10 AM »

for more stories by DarknessMaster: http://www.literotica.com/stories/memberpage.php?uid=935661&page=submissions
Logged

So much oppression in our culture is based on shame about sex: the oppression of women, of cultural minorities, oppression in the name of the (presumably asexual) family, oppression of sexual minorities. We are all oppressed. We have all been taught, one way or another, that our desires, our bodies, our sexualities, are shameful. What better way to defeat oppression than to get together in communities and celebrate the wonders of sex?
The Ethical Slut: A Guide to Infinite Sexual Possibilities
CoolDude4444
Freshman
**

Merits 0
Offline Offline

Gender: Male
Posts: 6




Ignore
« Reply #2 on: July 07, 2016, 09:21:16 PM »

Merci d'être forcé par mes parents à assister à l'immersion école française depuis la maternelle , je peux lire des choses dans cette langue maintenant . Être bilingue est vraiment pratique.
Logged
Lenia
Guest

« Reply #3 on: August 20, 2016, 04:18:02 PM »

3
Logged
Pandoras Box
Professor
Junior
*****

Merits 106
Offline Offline

Gender: Female
Posts: 243




« Reply #4 on: August 23, 2016, 05:40:16 PM »

Je voudrais trouver sa chambre personnelle! 
Logged

A strong intelligent mind has always done so much more for me than a bicep ever could.

Pandora's box is secured with 3 factor authentication.
Sonya
Guest

« Reply #5 on: September 09, 2016, 03:47:55 PM »

...
Logged
Pages: [1]   Go Up
  Print  
 
Jump to: